Quentin Décaillet à propos de l'Elinchrom ELC 125 & 500

Portrait Quentin Décaillet

Article invité par :

Quentin Décaillet

Beauty & commercial Photographer

Elinchrom est connu et reconnu pour ses modeleurs de qualité utilisés par les plus grands noms de la photographie. Mais il ne faut pas oublier que le fabricant suisse fait aussi partie de la cours des grands quand il s'agit de flashs. Après la mise à jour de gamme de flashs sur batterie, ELB, la gamme de compacts reçoit un coup de neuf avec les nouveaux ELC 125 et 500. Après quelques semaines d'utilisation, voici pourquoi ils ont remplacé mes anciens BRX.

Un Style Epuré et Fonctionnel

Les nouveaux ELC reprennent certains traits des torches du ELB 1200 tout en se distinguant par un style très sobre aux lignes épurées. De couleur neutre et foncée, son design est avant tout pratique. Sur le dessus, la poignée a été complètement repensée et est maintenant très large pour faciliter la prise en main, même pour les plus maladroits d'entre nous. La rotule reprend le style de celle des torches ELB 1200 qui inspirent confiance et solidité, une amélioration des plus réjouissante quand on se rappelle du système des BRX. La prise d'alimentation est passée sur le bas de l'unité pour maximiser l'ergonomie de l'interface utilisateur sur l'arrière de l'unité et faciliter le raccordement lorsque le ELC est déjà sur un pied.

En termes de solidité, je n'ai eu les unités que pour un mois, dur donc de dire si les ELC 125 et 500 sont plus solides que les BRX ou D-Lite, mais ils en donnent l'impression une fois en main. Puis les petits détails tels que la rotule améliorée ou la poignée repensée montrent que le produit a été pensé pour durer.

Ergonomie et Accessibilité

Les ELC 125 et 500 qui remplacent principalement la gamme BRX, mais complètent aussi le ELC HD Pro 1000 me sont apparus avant tout comme un plaisir à utiliser du fait de leur accessibilité en termes d'ergonomie.

Sur la partie arrière lorsqu'on veut faire ses premiers réglages, on retrouvera une interface simple autant sur l'écran que physiquement avec les boutons. Les icônes des boutons ont été repensées pour être plus compréhensibles rendant et lorsqu'un bouton est pressé, ils deviennent alors tous rétro-éclairés rendant les réglages dans un environnement sombre de studio très pratique. Autre amélioration qui pourra sembler mineure, mais finalement très pratique après quelques jours d'utilisation, l'ajout d'un bouton de fonction personnalisable. Vous pourrez le définir comme bon vous semble pour par exemple changer l'unité de groupe, la vitesse de recyclage ou changer le mode de flash (stabilité couleur ou durée d'éclair très courte). Pour ma part, le bouton me sert à changer de groupe et je trouve ça très utile dès que j'ai plusieurs flashs sur un plateau.

Les menus ne comptent que les options nécessaires de manière à ne pas surcharger l'interface, mais laisser néanmoins les fonctionnalités importantes. Une personne n'ayant pas l'habitude de travailler au flash sera ravie de découvrir un menu clair et compact, alors que les professionnels apprécieront une interface dépourvue de fioritures afin d'être efficace.

Sélection de produits mentionnés dans cet article :

Pour plus d'informations sur les produits ELC 125 & 500, veuillez visiter notre boutique en ligne.

vers les flashes Elinchrom ELC 125 / 500

Vous avez des questions sur l'article ou sur les produits Elinchrom ?

envoyer un e-mail

Liberté Créative

Les ELC 125 et 500 intègrent deux fonctionnalités qui paraîtront étonnantes aux habitués de la photographie de studio, le TTL et le HSS. A première vue, nombreux penseront que ce genre de mode n'a pas sa place sur un flash compact de studio. Pourtant, ils peuvent s'avérer bien pratiques dans de nombreux scénarios.

Le HSS est une fonctionnalité permettant de synchroniser son flash à n'importe quelle vitesse d'obturation, plus besoin de soucier de la vitesse x-sync. On peut ainsi faire encore mieux qu'avec du moyen format et synchroniser à 1/8000s. Cela permettra de figer le mouvement non plus avec le flash, mais grâce à la courte exposition utilisée. Du fait de la synchronisation rendue possible à 1/8000s, cela peut enlever le besoin de filtre ND pour shooter avec un diaphragme pleinement ouvert. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives créatives sans se compliquer! En effet, le HSS ne nécessite pas de configuration particulière, il suffit d'activer une option voire deux, selon la marque de votre boîtier, la première fois, puis vous pourrez simplement oublier le nom HSS ou la vitesse x-sync afin de vous concentrer sur votre travail en réglant librement votre appareil et votre flash.

Venons maintenant au TTL, fonctionnalité souvent décriée des puristes. Celle-ci permet de régler son flash automatiquement. Prenez une photo avec le mode TTL activée sur votre Transmitter Pro, le ELC va se déclencher, la puissance sera ajustée automatiquement afin de créer une photo utilisable. Je dis utilisable, car peut-être qu'elle ne sera pas parfaite, mais il y a peu de chances qu'elle soit totalement surexposée ou sous-exposée. Cela vous permet d'avoir ainsi une première lecture de votre flash. Prenez ensuite votre Transmitter Pro, repassez-le en mode manuel, la puissance réglée automatiquement est maintenue et vous pouvez maintenant l'affiner à votre convenance. Dans des cas où vous devez vous installer rapidement dans un studio monté chez votre client, cela peut s'avérer bien pratique! Il en va de même dans un grand studio avec un sujet qui bouge, vous pourriez conserver votre flash en TTL afin d'avoir une puissance ajustée à chaque déclenchement. Puis si le TTL n'est pas pour vous, sachez qu'il sera à disposition le jour où vous en aurez besoin.

Nouvelles Technologies

Avec l'arrivée du TTL et HSS, comme sur le ELB 500, la technologie utilisée par les flashs Elinchrom évolue aussi et on retrouve des caractéristiques qui ressemblent à la concurrence. La durée des éclairs est très courte, on peut maintenant atteindre 1/9430s avec le ELC 500 et 1/7750s avec le ELC 125 (mesures à t0.1). Les éclairs les plus courts se trouvent maintenant à puissance minimum contrairement aux BRX, ELC Pro HD ou D-Lite pour lesquels ils fallaient chercher la puissance correspondante. Avec les ELC 125 et 500, plus la puissance est importante, moins l'éclair du flash sera court.

La stabilité couleur est toujours très bonne avec +/-150K de variation sur la gamme entière de puisse pour le ELC 125 et +/-200K pour le ELC 500. Quant à la stabilité puissance et couleur de déclenchement à déclenchement il faudra compter sur une variation de +/-0.5%. Ce sont des spécifications qui seront amplement suffisantes pour la majorité des photographes, mais ceux qui ont besoin d'une stabilité encore supérieure pourront se tourner vers le ELC Pro HD 1000 ou mieux encore, le ELB 1200 qui demeurt le roi en la matière.

Enfin, dernière grande nouveauté qui me ravit, l'arrivée d'une lampe pilote LED! Une LED balancée à 5700K avec un CRI de 92 et une puissance de 3000lm (30W LED, équivalent 120W). Les gélatines fondues sont une histoire du passé, tout comme le ventilateur qui ne s'éteint plus lors de l'utilisation de nids d'abeille.

Pour continuer à parler de la construction, le premier changement notable lors de l'allumage d'une unité est le logo Elinchrom sur le côté qui est rétroéclairé. Celui-ci change de couleur en fonction du groupe dans lequel il est placé. Un détail à première vue, mais une réelle amélioration sur les setups avec plusieurs flashs.

Un autre détail des plus pratique, une fonction auto switch on peut être activée pour que l'unité s'allume toute seule du moment où le câble d'alimentation est branché. Ainsi si le flash est branché et au sommet d'un pied ou d'une girafe, plus besoin de le redescendre pour l'enclencher, brancher la prise suffit!

Point important à noter, les ELC 125 et ELC 500 ont tous deux une puissance minimale équivalente de 7Ws, mais le ELC 500 offre une plage de réglages plus importante de 2 diaphragmes. Ainsi, en optant pour le ELC 500 vous n'aurez pas à vous soucier si le flash est trop puissant pour vos besoins ou non comparé au 125.

Conclusion

Les Elinchrom ELC 125 et 500 remplacent une référence des flashs de studio avec brio. Ils sauront remplir les besoins des débutants tout comme ceux des professionnels, en offrant une interface et ergonomie faciles, ainsi que des petites fonctionnalités qui permettront de simplifier la vie des photographes.

Vous trouverez des informations sur moi et mon travail sur mon site web www.quentindecaillet.com

Elinchrom ELC 125 / 500 Banner

Elinchrom ELC 125 / 500  Group Lights

Beautyshot - Copyright Quentin Décaillet

Modèle: Samantha @ One Wave Management

Makeup: Marinka Haase

© Quentin Décaillet

Beauty-Shot - Copyright Quentin Décaillet

Modèle: Eva Marguerat

Makeup: Marinka Haas

© Quentin Décaillet

Beauty Shot - Copyright Quentin Décaillet

Modèle: Hiago

Coiffure: David Da Campo

Makeup: Estelle Addor

© Quentin Décaillet

Stil Life - Copyright Quentin Décaillet

© Quentin Décaillet

Elc 125 / 500 Front